Au bruit de sa fin prochaine, le livre a décidé de faire son testament ; c’est ce que vous tenez entre vos mains. Ouvrant sa garde-robe, il épluche pensivement toutes les matières qu’il a portées, les nobles, les hétéroclites, qui se sont succédé pour donner une forme à la pensée et du plaisir aux lecteurs. Vient alors une hésitation : le numérique est-il une antimatière ?

La lecture est à un nouveau tournant, oui, mais il y eut forcément un philosophe de l’Antiquité pour dire qu’un tournant après un tournant, c’est la recette assurée du cercle. Une vérification s’imposait.
On découvrira dans cette brève histoire interminable pourquoi « la vie du livre » n’est pas un vain mot.

 

C'est là le prologue et la couverture de l'ouvrage précieusement publié par Actes Sud le 5 novembre 2014, 10x19 cm, 240 pages, 22 €, ISBN 978-2-330-03716-1.

 

 

Ce que la presse en pense

"Amoureux du papier et bibliophile érudit, [l'auteur] retrace la vie de l'objet livre dans un texte dense et acéré, bougon mais vivifiant. D'autant plus critique sur la dématérialisation qu'elle évacue toute sensualité, il pressent toutefois que le numérique mettra en valeur 'les savoir-faire essentiels' de l'édition." Livres-Hebdo, 24 octobre 2014.

 

Courrier de lecteurs

« Bonjour, grâce à France Culture, j'ai découvert votre site. Merci ! Je l'ai mis en ligne sur un de mes blogs... Je ne sais si vous avez lu et conservé un article du Monde rédigé par un physicien qui expliquait que les nouveaux supports d'information n'assuraient pas la permanence de l'enregistrement. A la NASA, des ordinateurs "tournent" continuellement pour recopier les documentations techniques. […] Merci pour vos pages et vos ouvrages. » Henri H., 28 novembre 2014.

« Exceptionnel : ce livre concilie l’amour des librairies indépendantes, des bibliothèques publiques et de l’édition soignée. Ira-t-il jusqu’à les réconcilier ? » Clarisse L., 30 novembre 2014.

« Cher Lucien Polastron, je viens de dévorer "Une brève histoire de tous les livres". Mon enthousiasme m'incite à vous dire que je l'eusse aimée moins brève, quoique ses proportions en soient parfaites, mais aussi à vous remercier pour l'invitation de chacune de vos pages à un voyage vertigineux. Lire comment vous avez résolu le problème posé par les volumes accumulés, dès les premières phrases, a été un soulagement, comme une autorisation, si vous le permettez. J'aurai le plaisir de prolonger cette lecture par celle de vos autres ouvrages, et des auteurs vers lesquels vous nous guidez. » Caroline D., 15 décembre 2014.

« Admirable ! Je lis rarement un ouvrage en entier (je suis plutôt archéologue du livre ...), mais je viens d’avaler le vôtre. Merci encore ! »

Voir "Bronzino" dans les dossiers.
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© 2003-2017 LucienX.Polastron